Balades balades à thème

Les sujets de mes visites à thème sont surtout sur l’art, la littérature, la France et l’évolution d’un système de protection des personnes vulnérable comme les enfants, les femmes et les pauvres.

CENTRAL

French Connections

Les French Connection Tours parlent des liens français à Londres. Qui-sont-ils et pourquoi sont-ils connus ?

Soho French Connections Peu de temps après la révocation de l’édicte de Nantes en 1685 des huguenots français s’installaient près à Seven Dials et au sud de Soho Square.

Des émigrés sont venus à Soho et Fiztrovia suite à la révolution française. Des artisans huguenots, des horlogers, des orfèvres et des tailleurs avaient leurs ateliers dans les mêmes quartiers, près de leurs clients.

St James French Connections Nous commençons à l’église de la reine du Palais de St James. Erigé comme une église catholique, la première fidèle était Henriette-Marie, qui a épousé Charles I en 1625. Elle était la fille d’Henri IV et son frère Louis XIII était le roi de France.

Louis Napoléon, un neveu de Napoléon Bonaparte vivait dans le quartier peu de temps avant de devenir le premier président de la France.

The headquarters of both Charles de Gaulle and the Free French Forces were both in the district during WWII.


Artists Quarters

Ce sont des quartiers jolis et on peut imaginer que les artistes étaient séduits par ces endroits.

Les artistes de Hampstead Hampstead est associé avec des artistes depuis très longtemps. Nous visitons les rues pittoresques du vieux village afin de connaitre mieux l’histoire du quartier et voir les résidences des artistes d’autre fois.

En descendant la colline nous verrons les lieux de travail et les ouvres des artistes du 20eme siècle comme Mark Gertler, CRW Nevinson et Stanley Spencer. Ces derniers connaissaient des artistes de Montmartre pendant la même empoche. Nous apprenons les liens entre Hampstead et le mouvement Bauhaus avant la seconde guerre mondiale.

Les artistes de Chelsea En 1870 Chelsea était déjà un quartier des artistes. Ils pouvaient louer un atelier a un prix abordable. Ce n’était qu’après la deuxième guerre que le prix d’immobilier à grimper.

Tout comme Montmartre à Paris, les artistes fréquentés de bars et restaurants pas chers et leur préféré était le Blue Cockatoo. Parmi les artistes de Chelsea il y avait Turner, John Singer Sergeant, Whistler et Charles Rennie MacKintosh. Vous découvrez des ruelles peu visités et ravissants de Chelsea

Photo Work par Ford Maddox Brown

Femmes scandaleuses

Nous traversons St James et Mayfair pour trouver des femmes scandaleuses mais pour des raisons très divers.

St James regorgeait d’hommes : aristocrates, politiciens, et hommes d’affaire qui habitaient près de la cour royale. Donc beaucoup de clients pour des bordels.

Quelques personnages le séries TV, Les Filles de Joie tenaient des maisons closes à St James

Mayfair est connus depuis très longtemps pour des courtisanes.

D’autres femmes scandaleuses que nous rencontrons sur notre chemin sont considérés aujourd’hui comme des héroïnes parce qu’elles combattaient pour les droits de femmes quand leurs contemporaines les évitaient.

Des femmes comme Caroline Norton qui a découvert qu’elle perdait ses enfants et son argent quand elle a quitté un mari brutal. Elle a fait campagne pour changer la loi.

C’est une visite instructive et divertissante.

Photo retaillé d'un portrait de Caroline Norton par George Hayter

 

Londres Bohème

A walking tour through Bloomsbury and Fitzrovia. In the early C20th Bloomsbury was where well-heeled intellectuals such as Virginia Woolf, John Maynard-Keynes and TS Elliott lived (and loved). It was free from straight laced, respectable society.

Quelques années plus tard les bohèmes, comme par exemple Dylan Thomas et George Orwell se sont déplacés à l’ouest de Bloomsbury, près de la rue Fitzroy d’où vient le nom familier de Fitzrovia.

Pendent le XVIIIème siècle une colonie d’artistes avaient des ateliers dans la rue Fitzroy, les artistes d’aujourd’hui y travaillent pour des entreprises de publicité.

Londres Romaine

Cette visite commence près des ruines des murs romans à Tower Hill, et continue avec le site du « forum roman » et le bâtiment Bloomberg qui ouvrira en été 2017. Sous cet édifice il y a un temple dédié au dieu Mithra.

La visite révèle des détails sur les deux incendies de Londres et sur la vie quotidienne à l’époque romane.

Nous verrons aussi les ruines de l’amphithéâtre.

A la fin de la visite il est possible de visiter soit avec moi, soit tout seul suivant le temps disponible, la Guildhall galerie d’art, ou de continuer sur le thème roman dans le musée de Londres (entrée gratuite). https://www.museumoflondon.org.uk/museum-london

Le Londres de Charles Dickens

Il y a plusieurs routes à prendre pour suivre les pas de Charles Dickens.

Celle que je préfère commence à la station de métro Borough côté sud de la Tamise. On traverse le fleuve pour terminer dans la City.

Dickens avait l’habitude de se promener dans les ruelles de Londres pendant la nuit et il connaissait tous les coins de la ville par cœur.

Ses livres évoquent ces endroits et aujourd’hui nous voyons ce qu’il reste du Londres du XIXème siècle sur notre parcours.

L'mour britannique pour le pub

Le point de départ est la station de métro London Bridge.

Les pubs font partie de la vie britannique: Pourquoi ? Comment ont-ils évolué ? Quelle est la définition du mot ? Comment doit être le pub idéal ?

Nous entrons dans quelques pubs mais cette visite n’est pas un « pub crawl ». Bien que nous n’ayons pas le temps de prendre un verre, libre à vous de retourner à un des pubs, ou de déjeuner dans un petit bijou de bar à vin où notre visite se termine.

(Visite pas disponible le dimanche).

L’enfance du XIXème siècle

Pour l’enfant pauvre la vie était dure. Le point de départ est la station de métro Holborn et nous prenons la direction nord pour parler des mouvements philanthropique et humanitaire du XIXème siècle.

Vous verrez le premier hôpital d’Angleterre à accepter les enfants, Great Ormond Street, et le premier orphelinat à Coram Fields.

La visite se termine par une visite guidée du Foundling Museum (entrée payante).

EST

Le parc olympique aujourd'hui

Olympic Park Walk

J’ai connu l’endroit, qui est maintenant le parc, quand c’était un quartier industriel. Personne ne pensait alors le visiter. J’ai vu sa transformation rapide avant qu’il devienne un parc des Jeux Olympiques les plus réussis dans l’histoire de ces évènements.

Deux des éléments clefs que les organisateurs voulaient étaient des JO « verts » : notamment l’utilisation des transports en commun pour s’y rendre.

Une histoire édifiante !

Le parc et très grande et nous pouvons le visite en vélib’ Santander.

Quand la visite est terminée vous pouvez rester plus longtemps pour profiter du parc. Vous pouvez nager au Centre Aquatique emblématique, ou voir l’est de Londres depuis le sommet de l’ArcelorMittal Orbit, ou visiter le centre commercial le plus grand d’Europe.

2022, dix après les JO sera une bonne année pour visiter le parc et pour voir l’héritage que cet évènement peut laisser

fr_FRFR