Visites des Quartiers

La durée de la plupart des visites est de 1.5 à 2 heures.

LONDRES CENTRE
Horseguards WhitehallLondres Royale  Les rois et reines d’Angleterre ont eu plusieurs palais au cours des années passées, les palais de Westminster, Whitehall, St James et finalement le palais de Buckingham. Cette visite raconte l’histoire de leurs vies et de leurs règnes tout en passant par les sites les plus connus de Londres comme l’Abbaye de Westminster, Downing Street et Horseguards. Si c’est votre premier séjour à Londres ou si vous voulez en savoir plus sur la monarchie britannique pendant le dernier millenaire, cette visite est pour vous.
Vous souhaitez peut-être voir les visages de ces monarques ? Ajoutez à votre programme une visite guidée du musée National Portrait Gallery.

 

Releve de la Garde

Quartier de MayfairMayfair   Ce quartier résidentiel est à la mode depuis sa construction au XVIIème siècle jusqu’à nos jours. Nous passerons devant les bijoutiers les plus chics de Londres. Dans une des rues les plus prisées de Mayfair il y eu un workhouse (un hospice pour les personnes pauvres qui devaient y travailler afin de rembourser leurs frais de nourriture). Mayfair a aussi une histoire de scandale, les maitresses du roi y furent logées. Pendant la guerre froide ce fut un lieu fréquenté par des espions russes

.

Lord Mayors Show City of LondonLa Ville de la City   C’est la capitale commerciale du pays depuis sa création par les romans il y a 2000 ans. A première vue la ville de la City est ultra-moderne mais nous sommes à Londres et il y a des bâtiments historiques et des petites ruelles médiévales cachés entre les gratte-ciels. Nous regardons le travail de la City d’hier et d’aujourd’hui et nous visitons le Guildhall, mairie de la ville de la City, s’il est ouvert. Il y a aussi la possibilité de visiter la galerie d’art du Guildhall si vous avez le temps (entrée gratuite, ouvert tous les jours mais les dimanches uniquement dans l’après-midi).

 

 

Le Quartier du Droit   Les avocats habitaient ici pendant le XVIème siècle et ils ont toujours leurs cabinets dans ce quartier. Vous apprendrez comment ils faisaient leurs études dans le passé, comment ils les font maintenant, comment le systeme du droit en Angleterre a évolué. Nous visitons le Royal Courts of Justice, la cour pour les cas civils et pour les appels. C’est un secteur de Londres fascinant entre les stations de métro de Holborn et Temple, mais caché derrière des murs. (Indisponible le week-end, le mois d’août et les vacances de pâques parce que les tribunaux ne sont pas ouverts pendant ces périodes).

Holborn   Cette visite commence à Grays Inn et continue avec Hatton Gardens, connu aujourd’hui comme le centre de vente des diamants mais connu autrefois pour ses jardins appartenant à l’évêque de Ely. La plus ancienne église Catholique de Londres, Ste Etheldrida’s est à coté de Hatton Gardens et nous pouvons la visiter.

Londres Bohème   Au début du XXème siècle des intellectuels et des familles aisées habitaient ou fréquentaient le quartier de Bloomsbury, par exemple les écrivains tels que Virginia Woolf et TS Elliot ainsi que le mathématicien John Maynard Keynes. On dit que ces personnes habitaient dans les squares de Bloomsbury mais leurs histoires d’amour étaient triangulaires parce que cet aspect de leur vie était en générale très compliqué.
Quelques années plus tard les bohèmes, comme par exemple Dylan Thomas et George Orwell se sont déplacés à l’ouest de Bloomsbury, près de la rue Fitzroy d’où vient le nom familier de Fitzrovia. Pendent le XVIIIème siècle une colonie d’artistes avaient des ateliers dans la rue Fitzroy, les artistes d’aujourd’hui y travaillent pour des compagnies publicitaires.

London Tower BridgeLe Londres de Charles Dickens   Il y a plusieurs routes à prendre pour suivre les pas de Charles Dickens mais celle que je préfère commence à la station de métro Borough côté sud de la Tamise. On traverse le fleuve pour terminer dans la City. Dickens avait l’habitude de se promener dans les ruelles de Londres pendant la nuit et il connaissait tous les coins de la ville de la City ainsi que le quartier de Holborn par cœur. Ses livres évoquent ces endroits et aujourd’hui nous voyons ce qu’il reste du Londres du XIXème siècle sur notre parcours.

Londres Roman   Cette visite commence près des ruines des murs romans à Tower Hill, et continue avec le site du « forum roman » et le bâtiment Bloomberg qui ouvrira en été 2017. Sous cet edifice il y a un temple dédié au dieu Mithra. La visite révèle des détails sur les deux incendies de Londres et sur la vie quotidienne à l’époque romane. Nous verrons aussi les ruines de l’amphithéâtre. A la fin de la visite il est possible de visiter soit avec moi, soit tout seul suivant le temps disponible, la Guildhall galerie d’art, ou de continuer sur le thème roman dans le musée de Londres (entrée gratuite).

Le Pub   Le point de départ est la station de métro London Bridge. Les pubs font partie de la vie britannique: Pourquoi ? Comment ont-ils évolué ? Quelle est la définition du mot ? Comment doit être le pub idéal ? Nous entrons dans quelques pubs mais cette visite n’est pas un « pub crawl ». Bien que nous n’ayons pas le temps de prendre un verre, libre à vous de retourner à un des pubs, ou de déjeuner dans un petit bijou de bar à vin où notre visite se termine. (Visite pas disponible le dimanche).

South Bank   Cette visite est une promenade sur la rive sud de la Tamise d’où on peut apprécier les gratte-ciel de la City sur le côté nord, et voir le Pont de la Tour et la cuirasse l’HMS Belfast. Nous allons ensuite sous London Bridge pour découvrir une ancienne église du monastère, les répliques du bateau de Sir Francis Drake et du théâtre de William Shakespeare. Après la promenade il y a plusieurs possibilités : visiter le théâtre le Globe, ou la galerie d’art Tate Modern, ou la cathédrale de St Paul en traversant le fleuve par le pont Millenium, ou déguster du « street food » dans le marché Borough (que les vendredis et samedis).

L’enfance pendant le XIXème siècle   Pour l’enfant pauvre la vie était dure. Le point de départ est la station de métro Holborn et nous prenons la direction nord pour parler des mouvements philanthropique et humanitaire du XIXème siècle. Vous verrez le premier hôpital d’Angleterre à accepter les enfants, Great Ormond Street, et le premier orphelinat à Coram Fields. La visite se termine par une visite guidée du Foundling Museum (entrée payante).

Blackfriars   Un monastère dominicain a donné le nom de ce quartier sur le bord de la ville médiévale (les moines portaient un manteau à capuchon noir). Après sa fermeture, des écrivains comme Ben Johnson et William Shakespeare fréquentaient Blackfriars. Nous passons devant Apothecaries Hall, une des anciennes corporations de la City. Sa cour des années 1670 est ouverte en semaine.
(La balade dure 45 minutes donc vous avez le temps de faire une autre visite ensuite, par exemple la cathédrale de St Paul).

LONDRES EST
Memorials in Postmans Park LondonSmithfield et Charterhouse   Ces quartiers sont proches de la cathédrale de St Paul et du Museum of London. Des chevaux ont été vendus sur le site il y a 900 ans et deux monastères, des bénédictines et des chartreuses ont été construits à côté de ce marché. C’était un quartier sanglant, car il y avait un marché de viande et un site d’exécution. Les dépouilles étaient utilisées par des étudiants en médecine dans l’hôpital de St Bartholomew créé par les bénédictines. Vous pouvez egalement faire une visite guidée de l’église de St Bartholomew (entrée payante). Charterhouse était le site du monastère des Chartreux. A partir de janvier 2017, un petit musée sur les Chartreux ouvrira sur le site de leur première église.

Spitalfields   Spitalfields a été un refuge des immigrants depuis les Huguenots français en 1685. Ensuite des Juifs de l’Europe de l’est y sont venus puis les habitants du Bangladesh à cause des inondations dans les années 1970. Les Huguenots ont construit de belles maisons mitoyennes qui attirent des cinéastes. Récemment Spitalfields est devenu un lieu recherché par des graffeurs et des touristes.
Après une matinée de visite guidée; vous pouvez dans un restaurant indien à Brick Lane ou flâner parmi dans les magasins de vêtements « vintage »,  bien explorer le marché de Spitalfields où le type de produit vendu change chaque jour.

Stepney   Le vieux « East End » et le quartier où l’Armée du Salut a été créée. Nous visitons le musée Ragged School où des enfants pauvres recevaient une éducation de base grâce au Docteur Barnardo, un missionnaire et médecin. Il y a un mélange merveilleux d’architecture sur notre trajet y compris une ferme de ville !
(Visite disponible les mercredis et jeudis pour 15 personnes maximum en raison des heures d’ouvertures du musée, dont l’entrée est gratuite. Un don d’argent est toutefois attendu).

Wapping  Le sujet de cette visite est les docks de Londres. Il y avait cinq grands docks sur les deux rives de la Thames. Wapping était dans la partie London Docks. Nous commençons par le petit dock de St Katherine, près de Tower Bridge, qui existe aujourd’hui en tant que marina. Il n’y a plus d’eau dans la plupart des autres docks que nous allons traverser mais durant notre parcours vous apprendrez l’histoire du port de Londres. Le travail du docker donne soif ! Nous passerons par des pubs qui sont parmi les plus anciens et les plus charmants de Londres.

Le Parc Olympique aujourd’hui  Olympic Park WalkLa visite commence au métro de Stratford. J’ai connu l’endroit, qui est maintenant le parc, quand c’était un quartier industriel. Personne ne pensait alors le visiter. J’ai vu sa transformation rapide avant qu’il devienne un parc des Jeux Olympiques les plus réussis dans l’histoire de ces évènements. Deux des éléments clefs que les organisateurs voulaient étaient des JO « verts » : notamment l’utilisation des transports en commun pour s’y rendre. Une histoire édifiante! Quand la visite est terminée vous pouvez rester plus longtemps pour profiter du parc ou nager au Centre Aquatique emblématique, ou voir l’est de Londres depuis le sommet de l’ArcelorMittal Orbit, ou visiter le centre commercial le plus grand d’Europe.

Greenwich   Une visite à pied pour découvrir l’histoire de Greenwich. Vous verrez les monuments principaux tels que le navire à mât le Cutty Sark, vous visiterez le musée maritime avant de monter la colline de Greenwich Park afin de profiter des superbes vues sur Londres. Vous pourrez aussi y voir l’Observatoire Royal où se trouve le méridien du monde. Greenwich est comme une Londres en miniature avec ses parcs, ses musées et son architecture néo-classique. Il y a un super petit marché artisanal les week-ends. On peut y passer facilement toute la journée avec un guide, ou la matinée uniquement et l’après-midi sans guide.
(Le Painted Hall est fermé jusqu’à 2018 pour des travaux et l’entrée de l’Observatoire Royal est payante).

LONDRES OUEST
Chelsea   Une visite à pied afin de découvrir les débuts modestes de Chelsea, où l’immobilier est le plus cher de Londres aujourd’hui. Chelsea est la résidence des soldats retraités depuis 400 ans. Nous passons d’ailleurs près du Royal Hospital, l’équivalent à Londres de l’Hôtel des Invalides. Au XVIIIème siècle, le manoir de Chelsea a été acheté par le médecin du roi, Sir Hans Sloane, dont les collections d’objets d’art et de plantes ont été utilisées pour fonder le British Museum et le Musée d’Histoire Naturelle. Au XIXème siècle, une colonie d’écrivains et d’artistes s’y est installées au bord de la Tamise.

Kensington   Un autre village en dehors de la Londres du XIXème siècle, choisi comme un endroit sain pour vivre par des personnes riches y compris le roi. Comment ce quartier a grandi et qui est venu le construire et y habiter est le fil de notre visite.

Notting Hill    Autrefois c’était une colline boueuse à côté de la route à péage au nord-ouest de Londres où on fabriquait de la poterie. Après la deuxième guerre mondiale, des immigrés antillais y ont été hébergés, la conséquence fut des tensions raciales avec la population indigène. Dans les années 1960 les résidents originaires de Trinidad ont organisé un Carnaval qui est devenu le plus grand au monde après celui de Rio de Janeiro. La musique pendant les années 1960-70 était partout et Led Zeppelin et George Michael y ont enregistré des albums. Le film Coup de Foudre à Notting Hill a attiré une nouvelle population d’habitants et a changé l’ambiance dans quelques rues devenues chics. Mais le marché de Portobello a gardé son caractère bohème et reste un attrait pour les touristes.

Holland Park   Avant le XIXème siècle, le parc était très grand. Aujourd’hui il fait 22 hectares dont une grande partie est forestière mais il y a des parterres plantés dans le style anglais et aussi un jardin japonais. Dans les années 1870, une famille nommée Princep habitait Little Holland House, et leurs amis, qui étaient en général des artistes, commencèrent à s’installer vers le côté sud du parc. Parmi eux, Frederick Leighton a fait construire une résidence qu’il a appelée sa « Maison Belle » avec des murs recouverts de carreaux originaire de Turquie et de Syrie. Une visite guidée de Leighton House fait partie de ce programme (entrée payante).

LONDRES NORD
Hampstead   Beaucoup d’affluents de la Tamise, qui coulent sous les rues de Londres, sont nés sur les collines de Hampstead. L’air et l’eau étaient ici considérés comme sains quand Londres a été en proie à la peste. Pittoresque, Hampstead est comme un village et un lieu de prédilection pour les acteurs et les artistes. Nous visiterons le cimetière de l’église de St John où est notamment enterré le peintre Constable.